Le plus grand casino d’Europe se trouve à Campione d’Italia, une petite enclave italienne d’un kilomètre carré seulement en Suisse sur les rives du lac Lugano. Cependant, ce casino de tous les records a fermé ses portes en juillet 2018 suite à une décision de justice. Cependant, un vice de procédure vient de lancer la réouverture du dossier et les 1 961 habitants de l’enclave dont les revenus dépendent du casino prient pour une réouverture prochaine du casino.

Des problèmes de gestion et une mauvaise adaptation

Si le casino de Campione d’Italia a fermé en 2018, c’est parce qu’il a été placé en redressement par la justice. D’après les employés, dont certains ont travaillé dans le casino pendant plus de 35 ans, l’établissement souffrait de problèmes de gestion importants et n’avait pas su s’adapter aux exigences de son époque.

En fait, les recettes du casino auraient progressivement chuté pendant plusieurs années de suite sans qu’aucune diminution de la masse salariale ne soit pourtant décidée. L’immense bâtiment souffrait aussi d’un déficit d’attraction et peinait à faire la différence face à la concurrence de la solution de plus en plus populaire du casino en ligne.

De difficultés avec la loi italienne

Le problème du plus grand casino d’Europe, c’est que la loi italienne est très peu permissive face à la question des casinos et des jeux d’argent. Ainsi, ce casino était l’un des quatre casinos autorisés sur toute la surface du territoire italien. Autant dire que la loi italienne n’est pas particulièrement friande de ces établissements et que peu de recours sont possibles pour les sauver.

Résultat, le casino de Campione d’Italia se retrouve face à une difficulté majeure : pour se sortir de la faillite, il aurait besoin de l’intervention d’investisseurs extérieurs qui permettraient, en investissant dans le capital de l’établissement, de relancer sa trésorerie. Malheureusement, la loi italienne n’autorise pas les investisseurs privés à entrer au capital d’un établissement de ce type.

Un casino dont dépend toute l’enclave

Le problème de ce casino, c’est qu’il ne ferait pas que faire perdre à l’Italie son statut de propriétaire du plus grand casino d’Europe. Effectivement, toute l’économie de l’enclave italienne qui se trouve en Suisse était basée sur les recettes et les emplois fournis par ce casino. Résultat, c’est la vie de près de 2 000 habitants qui est suspendue au sort de ce casino.

Pendant des décennies, la vie de l’enclave a tourné autour du casino. Tous ceux qui naissaient à Campione avaient un emploi assuré dans les murs de l’établissement et on pouvait y retrouver ses amis d’école vingt ans plus tard. Cependant, quand il a rouvert en 2007 après sept ans de travaux, le casino n’a pas réussi à combler les dépenses engrangées. En plus, la proximité de nouveaux casinos suisses a fini d’achever les résultats financiers de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *